Tout doucement, réouvrir la porte

ma-semaine-en-images

Ça fait très longtemps que j’ai envie de vous écrire, seulement, à chaque fois que j’ouvre un fichier Word et que je commence à taper sur mon clavier, je suis envahie d’une vague de remords, de culpabilité, et d’imposture. Après tout, qu’ai-je à dire de réellement intéressant ? Comment puis-je justifier mon absence de plusieurs mois ? Est-ce que, finalement, je ne serais pas un peu égoïste ?

Ces derniers mois ont été un peu compliqués. Tout d’abord, j’ai entamé une relation qui s’est très mal terminée, et qui m’a demandé beaucoup de patience et de temps. J’ai ensuite eu un boulot monstrueux à gérer pour la fac. Entre les dossiers en retard, le mémoire qui me prends la tête et les cours qui ne m’intéressent pas plus que ça… Tout cela a été bien compliqué pour moi. Je gère toujours très mal le stress, et j’ai encore énormément de mal à me dire « respire Blanche, tout ceci n’est finalement pas si grave ». De plus, j’ai enchaîné travail à la librairie, grosse grippe, et course après le temps.

Aujourd’hui encore, je vous écris en ayant les yeux lourds, la tête embrumée et l’estomac noué. Seulement, ce blog me manque. Vous écrire me manque. Vous parler de lectures et de mes petits bonheurs quotidiens me manque. J’ai l’impression que ce blog me permettait une forme d’équilibre, et, que tout ce que je ne trouvais pas « scolairement« , je l’avais un peu ici, avec vous.

Malheureusement, je ne sais pas comment revenir. J’ai envie de m’excuser, de tout vous raconter, mais j’ai également envie d’assumer cette pause, de ne pas m’en vouloir d’avoir pensé égoïstement à moi.

Alors j’écris ces quelques mots maladroits, gauches et bancals. J’essaye de vous dire doucement, et avec beaucoup d’humilité, que je suis de retour. Je ne sais pas si mes articles vous plairont toujours autant, je ne sais pas si ce blog gardera la même ligne éditoriale, mais je sais que poser des mots sur des sentiments, des envies, des petits bonheurs, me fait énormément de bien.

Me revoilà.

Publicités

14 réflexions sur “Tout doucement, réouvrir la porte

  1. Et bien je suis personnellement très contente de te voir ressurgir sur la blogo ! J’espère que ça va un peu mieux de ton côté – plein de bisous virtuels 😉
    Au plaisir de te lire prochainement en tout cas ! Welcome back 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Prends ton temps. Vas-y à ton rythme. Ne te force pas. Parle de ce dont tu as envie. N’ai pas peur de disparaître puis de revenir Tu n’as pas à te justifier, surtout auprès de ton lectorat. C’est toi qui a la main, c’est toi qui décides. Moi je suis contente de te retrouver et de te lire quoiqu’il arrive ❤

    Aimé par 1 personne

      1. Oh oui je vois très bien, j’ai eu aussi cette impression pendant longtemps et parfois encore elle revient. C’est très difficile mais il faut se faire violence pour penser à ce qui nous fait du bien, le faire et se foutre du reste. Courage p’tite loutre ❤

        J'aime

  3. Oh là là moi aussi je suis juste super contente de te voir revenir, c’est fou on s’attache en fait! Mais du coup ça me désole comme tout le monde de voir que tu culpabilises: on n’a pas envie que tu te forces, ça gâcherait notre plaisir de te lire. Et puis on lit d’autres blogs, c’est pas grave t’inquiète. Mais si un jour t’as envie d’écrire, n’hésite surtout JAMAIS, parce que oui ce que tu dis nous intéresse, clairement! J’ai lu Bojangles il y a quelques jours tiens, en me rappelant que tu l’avais aimé, et c’était une lecture vraiment cool 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Hello Blanche !
    Ca fait vraiment plaisir de voir un nouvel article de toi, tes pauses douceur me manquent !
    Prends tout le temps qu’il te faudra, pense à toi d’abord, on te soutient quoi qu’il arrive.
    Prends soin de toi, à bientôt !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s