À la découverte des classiques : Persuasion de Jane Austen

À la découverte des classiques bannières

Je me suis lancée un petit défi personnel il y a quelques temps : lire un classique par mois. Il y a plein d’œuvres considérées comme « classiques », d’auteurs et d’autrices qu’il faut avoir lu-es, que je ne connais pas du tout, ou alors seulement de nom. L’utilisation du terme « classique » me gêne toujours, puisqu’il est excessivement flou. Pour déterminer ces œuvres et auteurs « classiques », je me suis basée sur mon intuition (et là, vous vous dites, que décidément, je manque de sérieux), et j’ai donc choisi des œuvres et auteurs dont j’entendais souvent parler, ou alors qui avaient eu un impact dans la littérature. Je n’ai également pas eu envie de me limiter à une aire géographique, je ne veux pas lire seulement des œuvres françaises, donc j’essaie de piocher un peu partout… Mais si je dois être parfaitement honnête avec vous, il est fort possible que mes choix soient très « occidentaux », très « conventionnels », même si je vais essayer de ne pas tomber dans cet écueil.

Comme je déteste prendre des décisions (enfin, plutôt faire des choix), j’ai demandé sur Twitter, grâce à la sacro-sainte fonction « sondage », quel devrait être le classique du mois de mai. J’avais du coup proposé quatre œuvres différentes : Le Joueur de Dostoïevski, Vingt-Quatre heures d’une femme sensible de Constance de Salm, Persuasion de Jane Austen et enfin Une maison de poupée d’Ibsen. Pour le mois de mai, c’est Persuasion qui a remporté tous les suffrages (je suspecte le lobby Jane Austen d’être extrêmement présent sur internet !). Je n’avais jamais rien lu de Jane Austen (ou alors, j’ai totalement oublié), donc c’était parfait.

Comme d’habitude, avant de vous parler de mes impressions de lecture, et vous donner, de façon plus concrète, mon avis sur ce roman, je vais vous en faire un résumé assez bref. Dans ce court roman, on suit l’histoire d’Anne Eliott, une femme de 27 ans, plutôt exceptionnelle. Si sa famille ne semble pas reconnaître ses talents à sa juste mesure, et persiste à rechercher une gloire de petite bourgeoisie, le narrateur nous fait très vite comprendre qu’Anne n’est pas une femme comme les autres. Elle a une éducation certaine, elle est dévouée, elle est altruiste, elle est intelligente. Le seul défaut que possède Anne, c’est d’avoir laisser filer l’amour, et de ne pas avoir épousé le capitaine Wentworth quand l’occasion se présentait (mais on lui pardonne bien vite, puisqu’on comprend que ce refus n’était pas réellement la volonté d’Anne, mais plutôt celle de sa famille). Ce roman se fait portrait de la société anglaise bourgeoise (celle qui a les moyens, et celle qui rêve d’ascension), et présente, de fait, une multitude de personnages (du moins, un sacré nombre pour un roman « aussi » court) tous plus intéressants les uns que les autres. Certes, l’histoire d’amour est présente, elle est au cœur du roman, mais elle n’évacue pas pour autant des réflexions plus sociétales.

J’ai plutôt bien aimé ce roman de Jane Austen. Je ne sais pas si Persuasion était le meilleur ouvrage pour découvrir Jane Austen, puisqu’il m’a semblé être un véritable exercice d’écriture. Je pense (mais je peux me tromper) qu’il s’agit plus d’une démonstration de son talent de romancière, que d’une véritable œuvre de fiction. Certes, Persuasion possède une histoire très intéressante, plutôt prenante, et bien écrite, mais j’ai eu l’impression que le narrateur volait la vedette au roman. C’est assez confus, expliqué comme cela, mais s’il est facile de s’intéresser aux « aventures » d’Anne, je trouve que ce sont vraiment les interventions et les remarques du narrateur qui font la richesse du récit. Je ne savais pas du tout que Jane Austen était une autrice aussi drôle et « piquante ». Le narrateur est un personnage à part entière dans ce roman, il possède de l’esprit et il n’hésite pas à se moquer des personnages qu’il présente au lecteur/à la lectrice. C’est peut-être ce qui m’a le plus plu dans ce roman. J’ai bien aimé l’histoire d’Anna, mais j’ai vraiment adoré le narrateur. J’ai rigolé à plusieurs reprises, et j’ai adoré me moquer avec lui de cette société anglaise, et de ces personnages un peu superficiels.

Les critiques qu’elle exprime à l’égard de la société anglaise du XIXe sont extrêmement savoureuses. Non seulement, elle met en évidence la volonté de certains et certaines de paraître plus que ce qu’ils ne sont réellement, parfois au dépend de leur propre famille, mais elle évoque également la place des femmes dans cette société. Vous le savez peut-être, mon sujet de mémoire porte sur la représentation des femmes artistes, par conséquent, je suis très intéressée par toutes ces questions tournant autour de la place des femmes, de leur représentation, des stéréotypes que les auteurs et autrices développent (ou non). Avec Persuasion j’ai été grandement servie, puisque Jane Austen montre (du moins, c’est ce que j’ai eu l’impression de lire) qu’être une femme cultivée, intelligente, et un peu désintéressée de toutes ces questions de gloire, de mariage « avantageux », conduit à une certaine forme d’exclusion.

J’ai l’impression de partir un peu dans tous les sens dans cette critique de Persuasion, mais le fait est que ce livre est assez difficile à présenter. Il a de multiples facettes, et je pense que tout le monde peut y trouver son compte. Je pense même que c’est l’un des livres de Jane Austen les plus adaptés à un large public (puisque j’ai cru comprendre que ses autres romans étaient bien plus centrés sur des histoires d’amour…). C’était une vraie bonne découverte, et je suis très heureuse d’avoir enfin lu un roman de Jane Austen.

Le classique du mois de juin, c’est Contes de la folie ordinaire de Charles Bukowski, je vous avoue que c’est une lecture que je redoute (du fait de l’image sulfureuse que possède Bukowksi), mais j’ai tout de même hâte de découvrir cet auteur ! J’espère que ce premier format d’article vous aura séduit, et vous aura (peut-être) donné envie de lire Persuasion. D’ailleurs, je serais assez curieuse de savoir ce que vous pensez de Jane Austen, si vous en êtes lecteur ou lectrice 🙂

Prenez soin de vous. Plein d’amour.

Persuasion1Titre : Persuasion
Nom de l’auteur-e : Jane Austen
Éditeur : 10/18
Nombre de pages : 288 pages
Prix : 7€10
Date de parution : septembre 1999 (1818 pour la première parution)
(clique sur l’image pour avoir plus d’infos. Ce livre est également disponible en version numérique gratuite, puisqu’il est désormais dans le domaine public, vous pouvez le trouver sur cette page)
Publicités

18 réflexions sur “À la découverte des classiques : Persuasion de Jane Austen

  1. Je ne crois pas avoir lu Persuasion (ou alors je ne m’en rappelle plus!) mais je reconnais bien le narrateur de Northanger Abbey dans ta description, qui est largement ironique et tourne en ridicule les romans gothiques qui étaient alors populaires… Peut-être que ce roman te plairait aussi !

    J'aime

  2. Coucou !
    C’est une chouette chronique. J’aime beaucoup ta définition des classiques, je trouve qu’elle est vraiment juste.
    Je n’ai encore jamais lu de Jane Austen, j’ai honte, Orgueil et Préjugé est dans ma PAL, j’espère avoir le temps de le lire rapidement. Si ça m’a plu, je me tournerais sans hésiter vers Persuasion !

    Plein de bisous.

    J'aime

    1. Je suis contente de savoir que mon article t’a plu ! J’ai toujours peur de tester des nouvelles catégories 🙂
      Il faut que je lise Orgueil et Préjugés, mais je t’avoue que pour le moment, j’ai envie de découvrir d’autres bouquins !
      Merci de ton gentil commentaires ! Des bisous 🙂

      J'aime

  3. Bon alors moi je fais très clairement parti du lobby Jane Austen et je suis plus que ravie de tomber sur ce beau billet. Sachant que Persuasion est certainement (avec Mansfield Park peut-être) le moins drôle de ses livres, je pense que tu devrais beaucoup aimer les autres. D’ailleurs, il ne sont pas plus centrés sur l’histoire d’amour que celui-ci, c’est seulement que c’est souvent la seule chose que les gens en retiennent malheureusement. Mais puisque tu as été sensible à toutes ses autres dimensions dans Persuasion, tu devrais l’être tout autant pour ses autres oeuvres. En bref, tu es destinée à lire du Jane Austen, c’est évident :p

    J'aime

    1. Tout d’abord, merci de ton gentil commentaire.
      Je note consciencieusement tous tes conseils littéraires 😉 Je ne sais pas si je vais lire un autre roman de Jane Austen tout de suite, mais c’est sûr que Persuasion a éveillé ma curiosité 😉
      Merci de ton passage par ici 🙂

      J'aime

  4. Je ne suis pas très fan de classiques, je crois que l’école m’en a dégoûté, par contre je suis une très grande fan de Jane Austen justement pour ce côté drôle et piquant dont tu parles. On le retrouve dans presque tous ces romans. Je trouve ça assez extraordinaire une femme de cette époque qui osait si ouvertement critiquer la société dans laquelle elle vivait. Elle a un côté un peu révolutionnaire et féministe avant l’heure que j’admire beaucoup et ces romans, en plus de se moquer de cette société patriarcale et hypocrite, sont très plaisant à lire je trouve.

    J'aime

    1. Oui, ça fait du bien de lire une femme engagée. Comme je travaille sur les femmes auteures au XIXe siècle en France dans le cadre de mes études, je suis amenée à lire plusieurs oeuvres de femmes, qui remettent elle aussi en question la société patriarcale de l’époque. J’ai adoré l’humour de Jane Austen, c’est vrai que ce n’est pas une qualité que l’on retrouve chez tout le monde 😉
      Merci de ton passage et de ton chouette commentaire 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. J’adore Jane Austen, je l’ai découverte à l’adolescence et j’ai tout de suite beaucoup aimé. Celui que je préfère, c’est Orgueil et Préjugés, il est vraiment génial, je te le conseille vivement ! Après, si tu lis plusieurs de ses romans, tu te rendras compte qu’il y a certains schémas qui reviennent souvent… Mais quand on aime ça ne compte pas ^^
    (Et j’ai lu Journal d’un vieux dégueulasse de Bukovski, c’est spécial mais il a un style tellement particulier qu’il faut essayer au moins une fois, tu verras). En tout cas, c’est une super bonne idée, ce défi 🙂

    J'aime

    1. Tout le monde me conseille Orgueil et Préjugés, je vais être obligée de le lire, je le sens 😉
      Pour Bukowski, j’ai commencé, et c’est vrai que c’est particulier (mais pas désagréable) !
      Merci de ton passage 🙂

      J'aime

  6. Coucou, Jane Austen oblige je me sens obligée de réagir ! (car oui je fais partie de ce lobby internet très fan de Austen). Il me reste encore Northanger Abbey à lire pour avoir traversé l’oeuvre de Jane Austen et autant dire que jusqu’ici je n’ai (presque) pas été déçue.
    Si cette lecture t’a plu et qu’un jour tu as envie de lire un autre de ses romans, je te conseille d’essayer de la lire en anglais car son style est vraiment limpide et compréhensible même pour quelqu’un loin d’être fluent (comme moi). Persuasion est d’ailleurs un des deux que j’ai lu en Anglais et les mots d’esprits du narrateur en était d’autant plus savoureux dans mon souvenir car il jouait avec les mots en plus de ses petites moqueries habituelles.
    Je suis ravie de cette nouvelle rubrique et je vais suivre d’autant plus régulièrement ton blog !

    PS : Une fois mon mémoire achevé, je vais essayer de lire le même classique que toi, j’aime bien l’idée de pouvoir partager ses impressions à plusieurs (et c’est plus facile quand la lecture est fraîche car j’avoue que celle de Persuasion date d’au moins deux ou trois ans pour moi).

    J'aime

    1. Merci de ton commentaire (super fourni, et super intéressant à lire !). Je crois que je testerai un autre roman de Jane Austen, et je vais sûrement essayer de la lire en anglais, puisque tu me le conseilles 🙂
      Je suis heureuse de voir que cette rubrique te plaît (j’avoue que je ne m’attendais pas à un tel engouement !) !
      Oh, ça serait très chouette d’avoir ton ressenti sur la même lecture 🙂
      Merci beaucoup de ton passage ❤

      J'aime

  7. Je pense qu’au vu de ce que tu as écrit ici, tu aimeras vraiment le reste de l’oeuvre d’Austen – ses livres sont intéressants justement grâce à son narrateur, à sa critique sociale et à son ironie ! Je n’ai lu qu’Orgueil et Préjugés et Raison et Sentiments je crois (mais je compte bien lire tout le reste un jour) mais ce sont vraiment des livres que j’ai adorés. Et que je relirai sans doute avec plaisir aussi !

    Et les adaptations ciné sont souvent aussi fabuleuses mais bon, je crois que je fais partie du lobby Jane Austen, sans conteste)

    Belle journée 🙂

    J'aime

    1. Je crois que je vais ajouter Orgueil et Préjugés à ma liste de livres pour l’été, tout le monde me conseille de le lire, je me sens presque obligée désormais 😉 (mais une obligation non contraignante, je suis réellement curieuse d’en découvrir plus sur Jane Austen).
      Je n’ai jamais vu d’adaptation ciné, je pense me pencher sur la question prochainement !
      Merci de ton commentaire 🙂 Bonne journée à toi aussi !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s