Le week-end à 1000 et moi …

bannière type, modèle - copie 5

Hello les petits loutrons ! J’avais initialement prévu de rédiger cet article pour vendredi, mais j’ai pris un peu de retard avec la rédaction de mon mémoire. Je tenais cependant à publier cet article cette semaine, puisque je pense qu’après il sera trop tard (je trouve déjà qu’il paraît un peu tard, compte tenu du sujet abordé…). Vous le savez peut-être (ou pas), le week-end dernier, c’était la 14e édition du week-end à 1000 (pour plus d’informations, je vous conseille d’aller lire cet article). Le principe de ce week-end, c’est de lire 1000 pages (ou plus), dans le week-end, c’est un challenge que chacun-e peut se lancer, une sorte défi personnel. Ça faisait un sacré moment que je voulais y prendre part, je trouvais l’idée assez chouette, et j’étais très séduite par l’idée de passer tout un week-end à chiller en lisant. Malheureusement, le week-end dernier a été un peu mouvementé de mon côté, j’avais pas mal de choses personnelles à gérer, et j’avais surtout beaucoup de boulot. Je me suis donc lancée dans ce challenge, sans trop y croire, en me disant que ça me permettrait de voir ce que j’étais capable de lire. Durant ce fameux week-end à 1000, j’ai donc lu un total de 840 pages, soit : trois BDs, deux romans et une nouvelle (plus un petit bout d’un autre roman, mais comme il ne s’agit que de 10 pages, je ne vais pas trop vous en parler dans cet article).

Je me suis dit que cela pourrait être une bonne idée de vous présenter très rapidement mes différentes lectures, je ne pense en effet pas avoir le temps de vous en parler dans mon bilan culturel du mois de mai…

_0027_angiemakesfreeclipart 006 - copie

Du côté des BDs :

love storyJ’ai adoré Love Story à l’iranienne, cette BD a été une véritable découverte pour moi. Je vous en parle dans cet article, mais elle aurait eu sa place dans mon bilan culturel du mois. Dans cette BD on suit un couple de journalistes en Iran. Tous deux ont pour projet de rencontrer des jeunes iraniens et iraniennes afin d’avoir leur vision de la vie en Iran, et surtout de la vie amoureuse. Je dois vous avouer que certains témoignages ont été assez surprenants pour l’occidentale que je suis (et ça fait du bien de se remettre en question parfois, c’est salutaire), et certains m’ont mis en colère, m’ont vraiment attristée. J’ai, plus généralement, trouvé tous ces témoignages émouvants, touchants, et instructifs. Je suis vraiment fascinée (au sens d’intéressée, de curieuse) par l’Iran, et j’ai vraiment envie de lire d’autres œuvres parlant de ce pays. En tout cas, je vous conseille vivement cette BD, c’est un petit bijou. (clique sur l’image pour avoir plus d’informations sur le livre)


QinayaJ’ai également lu Qinaya (il s’agit du premier volume de la série L’adoption) durant ce fameux week-end à 1000. Dans cette BD, on découvre Gabriel, un grand-père très attaché à ses petites habitudes, son petit quotidien, sa retraite tranquille. Lorsque le fils de Gabriel adopte Qinaya, la vie de Gabriel va se trouver bouleversée. J’ai trouvé que cette BD était sympa à lire, la relation de Gabriel et sa petite fille est vraiment touchante, et le couple qu’il forme avec sa femme est absolument adorable. Par contre, ça n’a pas été un coup de cœur, je l’ai trouvé un peu prévisible, et je dois avouer que j’ai du mal avec le côté « regardez, une BD pleine de bons sentiments ». Cependant, c’est une BD de qualité, elle est vraiment bien, mais ce n’est juste pas le type de BD que je préfère. Ça réchauffe le cœur, ça donne foi en l’être humain, mais ça ne suscite pas un véritable bouleversement, ça ne « remue » pas.(clique sur l’image pour avoir plus d’informations sur le livre)


civil warEnfin, j’ai lu le premier « tome » de Civil War (il s’agit plutôt d’une compilation de différents volumes – je m’exprime très mal, je suis désolée). J’avais été voir le film au cinéma, et j’avais beaucoup aimé (même si la fin m’a un peu laissée sur ma faim… héhé fin/faim, vous l’avez ?), j’avais donc envie de m’intéresser au comics en lui-même. J’ai trouvé ça super intéressant, et vraiment noir, je ne m’attendais absolument pas à ça. Oh, et puis, MON DIEU IL Y A TELLEMENT DE SUPERHÉRO-INES, j’ai vraiment galéré, puisque je n’y connais (au final) pas grand chose. Cependant, j’ai préféré le comics au film, j’ai trouvé que les enjeux de l’affrontement étaient plus clairs, mieux définis. Je pense lire les autres tomes, puisque maintenant je suis curieuse de savoir ce qu’il va se passer, par contre, je pense me renseigner un peu plus sur chaque superhéros et superhéroïnes présents, histoire de ne pas trop me poser de questions pendant ma lecture. En tout cas, même après la lecture du comics, je reste Team Captain America. (clique sur l’image pour avoir plus d’informations sur le livre)

image-4

Du côté des romans (et de la nouvelle) :

sulaJ’avais envie de lire un roman de Toni Morrison depuis super longtemps, je n’en ai entendu que du bien, et donc j’avais très très envie de la découvrir. J’ai choisi de lire Sula de façon totalement aléatoire, j’ai juste regardé ce que ma maman avait dans sa bibliothèque, et je lui ai piqué. Ce roman, c’est l’histoire de Sula, une jeune fille que l’on voit grandir et devenir femme, et qui est assez fascinante. En grandissant, elle va s’opposer aux autres femmes qui l’environnent, et surtout à Nel, avec laquelle elle avait pourtant une relation très fusionnelle. J’ai beaucoup aimé ce roman, j’ai trouvé qu’il abordait la question de la place de la femme d’une façon originale, je l’ai trouvé extrêmement « sensoriel », ça m’a beaucoup plu. Ce roman m’a vraiment donné envie de découvrir d’autres romans de Toni Morrison, j’ai vraiment été séduite. (clique sur l’image pour avoir plus d’informations sur le livre)


kindred spiritsJ’ai enfin lu Kindred Spirits, une nouvelle de Rainbow Rowell. J’adore Rainbow Rowell, je trouve que tous ses écrits sont empreints d’une grande douceur et d’une immense tendresse. Bien souvent, je finis ma lecture avec un énorme sourire sur le visage, et des paillettes plein le cœur. Kindred Spirits, c’est l’histoire d’Elena, une jeune fille fan de Star Wars, et qui décide d’aller faire la queue pour The Force Awakens une semaine avant le jour J. Elle s’attend à une expérience incroyable, avec plein de fans, une véritable communauté, et finalement, lorsqu’elle arrive pour faire la queue, ils ne sont que deux (trois avec elle). L’expérience de l’attente du film ne sera pas celle à laquelle Elena s’attendait, mais elle sera tout de même exceptionnelle. J’ai trouvé cette nouvelle super tendre, super douce, et elle m’a remplie de joie. C’était une chouette lecture, et cela a confirmé mon amour pour Rainbow Rowell. (clique sur l’image pour avoir plus d’informations sur le livre)


Je ne vais pas vous parler de Persuasion dans cet article, puisque c’est un livre que je destine à une nouvelle catégorie d’articles 😉 J’ai en effet décidé que j’allais lire un classique par mois, et que j’allais après vous en parler sur le blog. Il s’agit vraiment d’un test, je ne sais pas si ça vous plaire, et je ne sais pas encore de quelle façon je vais présenter ce type d’article, mais je me suis dit que cela pouvait être une chouette idée. En tout cas, sans rien vous divulgâcher, j’ai plutôt apprécié cette lecture, et elle m’a donné envie de lire d’autres romans de Jane Austen.

_0027_angiemakesfreeclipart 006 - copie

Très brièvement, j’aimerais vous parler de mon ressenti face à ce fameux week-end. Si le concept de ce week-end est vraiment très cool, je ne pense pas que je réitèrerai l’expérience. J’aime lire, j’aime m’oublier dans la lecture, et j’ai l’impression que ce week-end me permet moins d’apprécier mes lectures et qu’il s’agit plutôt d’un gavage irréfléchi. En fait, j’ai presque eu l’impression d’être obligée à lire, j’ai eu la sensation que je m’imposais une contrainte, et ça ne m’a pas du tout plu. Je pense que c’est entièrement lié à mon rapport aux livres et à la lecture, je pense que pour d’autres c’est un concept très efficace, qui ne gâche pas la lecture. J’aime bien passer tout un week-end à lire, mais je n’aime pas « lire pour lire », surtout si c’est juste une histoire de performance, ça n’a pas trop d’intérêt pour moi. Je ne pense donc pas re-participer à une édition du week-end à 1000, et je me contenterai de lire intensivement, sans me fixer de règles et de plages horaires. Je crois que je préfère les challenge sur la durée (lire X livres en une année, lire X livres de tel-le auteur-e, de telle époque, de tel genre, de telle thématique…), ils me correspondent plus, et surtout, ils me permettent plus d’apprécier mes lectures !

Avez-vous déjà participé à ce type de challenge de lecture ? Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous des adeptes de la lecture performance ou préférez-vous lire sans compter ?

Plein d’amour les loutrons, on se retrouve lundi !

 

Publicités

7 réflexions sur “Le week-end à 1000 et moi …

  1. J’ai participé également et comme toi, je ne pense pas réitérer l’expérience. J’ai speedé comme une dingue à travers un livre très exigeant le samedi et je me suis couchée avec un mal de crâne incroyable ! Comme j’avais moi aussi l’impression de « gavage », j’ai arrêté le challenge le dimanche et je me suis autorisée à lire plus calmement, à mon rythme.

    J'aime

    1. Je suis « contente » de voir que mon ressenti sur ce challenge n’est pas isolé ! Je me suis vraiment sentie mal à l’aise en lisant, et ça ne m’était jamais arrivé (du moins, pas dans le cadre de lectures plaisir)… Donc bon, pour moi c’est un gros flop !

      Aimé par 1 personne

  2. Je voulais aussi me lancer dans ce challenge mais je l’ai un peu sous-estimé ahah ! Finalement j’avais trop de boulot et le bouquin que j’ai commencé me plaisait bof, j’arrivais pas à entrer dedans… Donc j’ai pas lu grand chose et j’ai vite abandonné ;). Bref du coup tu as tout mon respect ! (900+ pages PLUS le mémoire, waw !).

    La BD « L’adoption » a l’air trop mignonne ! De mon côté la dernière BD que j’ai dû lire, c’était Lou donc ça date un peu ahah !

    A bientôt xx

    J'aime

    1. Franchement, tu n’as pas raté grand chose, j’ai trouvé que c’était du gavage intensif, ça m’a presque dégoutée 😦
      L’adoption est vraiment trop mimzouille, ça fait beaucoup de bien au moral !
      Des bisous ❤

      J'aime

  3. Coucou !
    Je suis contente que tu ais apprécié Civil War ! C’est vrai qu’il y a une tonne de super-héros, quasiment tous ceux de l’univers Marvel, haha, mais beaucoup reste très secondaires, ne pas les connaître ne dérange pas trop, enfin j’avais eu cette impression. Le film est totalement différent du comics, sauf dans les grandes lignes et certains détails repris, comme la prison, la catastrophe humaine, le fils décédé… Le comics est franchement glaçant par moment, c’est horriblement sombre… Il me semble qu’il y a des suites qui ont été écrite, en effet !

    J’ai tellement envie de lire de la fiction de Toni Morrison. Mais j’ai été assez traumatisé par un extrait de Beloved qu’on avait étudié en cours, ugh. Son essai « Playing in the Dark : Whiteness and the Literary Imagination » est ultra intéressant sur la question de la littérature chez les afro-américains, la construction des personnages, etc, j’avais adoré !

    J'aime

    1. Oui, j’ai vraiment beaucoup aimé, je pense que je lirais le reste quand je rentrerais chez moi 🙂 J’ai bien aimé que ce soit plus « sérieux » que le film, plus noir.
      Franchement, Sula de Toni Morrison, c’est vraiment bien. C’est un peu dur parfois, mais c’est vraiment super bien écrit !
      Je vais jeter un oeil à son essai, ça a l’air vraiment super intéressant 🙂
      Merci de ton commentaire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s