Dans le désordre – Marion Brunet

vendrediVendredi dernier (le 15 janvier), j’étais chez mes parents. Et comme à chaque fois que je suis chez mes parents, j’en ai profité pour faire un petit tour dans leur librairie. J’avais entendu parler du livre de Marion Brunet Dans le désordre dans une des vidéos d’Audrey (la chaîne youtube Le Souffle des mots), j’étais assez intriguée, et je l’ai donc pris quand je l’ai vu chez mes parents. Si d’habitude je suis assez sceptique sur les coups de cœur ado/young adult de la booktubesphère (parce que je m’attends toujours à des romans bouleversants, et la plupart du temps, je trouve ça juste bien et ça me déçoit… mais je vous avais déjà parlé de ça dans mon article sur Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers), j’ai quand même voulu tenter l’expérience, voir par moi-même.

J’ai donc entamé ma lecture vendredi après-midi, en tout début d’après-midi il me semble. Et je n’ai pas pu lâcher le livre. Je l’ai lu d’une traite, j’étais accrochée aux pages, je ne pouvais tout simplement pas m’arrêter. C’est un sentiment que j’adore, j’adore me sentir emportée par un livre, le sentir envahir tout mon être et prendre complètement possession de moi. C’est rare, et quand ça arrive aussi violemment que pour Dans le désordre, je me sens obligée d’en parler. Encore une fois, il va m’être difficile de vous parler de ce roman sans rien vous divulgâcher (c’est ce que les Québécois disent pour « spoiler » apparemment, je trouve ça absolument adorable, donc je vais utiliser ça maintenant). Je vais essayer de résumer assez rapidement, et assez grossièrement l’histoire. Le roman s’ouvre sur une manifestation, et dans cette manifestation, on va rencontrer sept personnages (trois filles, quatre garçons). Tous ne se connaissent pas au début du roman, mais leurs destins vont se croiser dans cette manifestation. Après la manifestation, ils se retrouvent, prennent un café ensemble, et se rendent compte qu’ils partagent les mêmes idéaux, qu’ils voient la vie de la même façon. Tous les sept ont l’impression que la société est devenu complètement capitaliste, égoïste, irréfléchie, ils veulent faire changer les choses. Leur engagement va vraiment se concrétiser quand ils vont décider d’habiter ensemble, dans un squat, quand ils vont devenir une meute, une famille. Le roman nous invite à suivre leurs combats, leurs doutes, tout en nous faisant voir les liens qui se tissent entre eux. J’essaye de vous en dire le moins possible, parce que c’est ce qui fait la magie du livre à mes yeux : découvrir ces personnages, apprendre à les connaître, les aimer, être attendri-e par leurs faits et gestes.

Ce roman est assez incroyable, puisque c’est tout de même un roman pour adolescent-es/jeunes adultes (je m’y suis assez retrouvée, les personnages sont proches de moi en âge, ils ont la vingtaine, font des études, sont dans la vie active) qui aborde la question de l’engagement politique dans notre société actuelle. Ce roman aborde par exemple toutes les questions d’autogestion (il est par exemple question à un moment du Plateau du Larzac ou encore de Notre Dame des Landes), d’engagement politique marginal (il ne s’agit pas de soutenir un parti, mais de s’organiser différemment, de changer la société à une échelle plus locale). Marion Brunet ne tombe jamais dans la caricature, tout est toujours très juste, et très percutant. Je pense qu’il ne faut pas nécessairement être ultra politisé pour lire ce roman, mais c’est vrai que si vous partagez les idées de ces sept personnages (ne serait-ce qu’à un degré moindre) vous retrouverez un combat qui vous touche directement, peut-être que le roman agira d’autant plus sur vous.

Mais dans ce roman, ce n’est pas seulement la question de l’engagement politique que j’ai apprécié découvrir, ce sont également toutes les relations que les personnages entretiennent entre eux, leurs histoires familiales, leurs manières de voir le monde et d’envisager l’avenir. Les relations humaines sont décrites avec une simplicité percutante, que ce soit les relations d’amitié (qui sont toujours présentée avec une grande pureté, une justesse dans le choix des mots, dans les formules), celles d’amour ou encore les relations familiales. J’avoue que personnellement, je suis toujours très émue par les relations familiales, et dans ce roman elles sont toutes variées, elles ont toute une richesse incroyable, et elles ne sont jamais des purs artifices. Elles éclairent les personnages, mais elles ne font jamais tomber dans le pathos. Je trouve également que les personnages sont dotés d’une extrême richesse. Ils possèdent tous des défauts (vous savez que j’adore les personnages avec des défauts, je ne peux que m’y attacher, ils me semblent encore plus humains, plus fragiles dans un sens) et des qualités, ils sont tous différents, ils ont tous une vraie personnalité. J’admire également la maîtrise des points de vue : Marion Brunet varie de narrateur-trice, elle donne la parole à tous ses personnages, et c’est toujours parfaitement exécuté.

Oui, je vous présente une fois de plus un roman qui parle du fait de devenir soi avec les autres. C’est un roman qui m’a tellement émue, je me suis attachée à tous les personnages, j’ai rigolé avec eux, j’ai galéré avec eux quand il a fallu qu’ils mettent en place leur squat, je leur en ai voulu, j’ai été en colère avec eux, j’ai pleuré avec eux, j’ai vécu avec eux. C’est une lecture qui m’a bouleversée, et qui continue de m’habiter. Un gros gros gros coup de cœur. Je vous le recommande vivement.

couv-Dans-le-désordre-620x987Titre : Dans le désordre
Nom de l’auteur-e : Marion Brunet
Éditeur : Éditions Sarbacane, collection « X’ »
Nombre de pages : 256 pages
Prix : 15€50
Date de parution : janvier 2016
(clique sur l’image pour accéder au site de l’éditeur, et avoir plus d’infos)
Publicités

7 réflexions sur “Dans le désordre – Marion Brunet

  1. Merci, j’ai foncé à ma bibliothèque l’emprunter suite à ta critique et je l’ai adoré. Ça m’a rappelé par moment ce que j’ai vécu pendant le mouvement de la loi travail et quelques copains de lutte.. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s