Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers – Benjamin Alire Sáenz

capture-d_c3a9cran-2015-04-05-c3a0-17-43-53Cette année, tout comme en 2015, j’ai décidé de me fixer un « challenge lecture » : comme l’année dernière j’ai réussi à lire un livre par semaine (j’ai même dépassé un peu ce nombre, comme en témoigne ma liste sur SensCritique), cette année, je me suis fixée comme objectif 100 livres à lire au cours de 2016. La lecture d’Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, roman écrit par Benjamin Alire Sáenz, s’inscrit donc dans ce challenge personnel. Mais je ne suis pas là pour parler de moi, mais plutôt de cette lecture.

 

 

Cela faisait longtemps que je n’avais pas relu de la littérature ado/young adult, et la dernière lecture en date (Les fiancés de l’hiver) m’avait un peu laissée sur ma faim. J’hésite toujours à lire un livre dont toute la blogosphère littéraire ou tout Booktube vante les mérites, parce que bien souvent je place mes attentes de lecture trop haut, et je me retrouve déçue (hormis le fait que ces livres soient bien écrits). J’ai donc débuté ma lecture d’Aristote et Dante avec un peu d’appréhension et de méfiance.

Ce livre nous présente l’histoire de deux jeunes garçons (Aristote et Dante), aux caractères diamétralement opposés. L’intégralité du roman est écrit selon le point de vue d’un seul personnage : Aristote. Au début du roman, Aristote entame l’été de ses quinze ans dans un mélange de solitude et de colère. Il se sent comme en dehors de sa vie, non seulement en dehors de sa famille, de ses camarades au lycée, mais également de lui-même. Il a un frère en prison, dont personne ne parle jamais dans sa famille, deux sœurs plus âgées dont il n’est absolument pas proche, et un père revenu de la guerre qui semble comme enfermé sur lui-même, ailleurs. Sa mère, avec laquelle il entretient une relation que j’ai trouvé assez belle et puissante dans sa simplicité-même, va le pousser à sortir de chez lui, à profiter de son été. C’est ainsi qu’Aristote se retrouve à la piscine municipale, lui qui ne sait pas nager, et fait alors la rencontre de Dante. Dante est l’opposé même d’Aristote : il est assuré, n’a pas de mal à parler de lui, ou de ses sentiments, il se présente comme une personnalité très solaire. C’est quand Dante lui propose d’apprendre à nager que la relation entre les deux garçons débute réellement, tout comme le roman.

Je n’ai pas envie de vous en dire plus sur l’histoire, j’aurais bien trop peur de vous gâcher la lecture de ce roman. Ce que je retiens de la lecture d’Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, c’est tout d’abord une très belle histoire entre ces deux ados, à la recherche d’eux-mêmes, et qui vont se trouver l’un dans l’autre. Je trouve que ce roman est écrit de façon très juste, sans fioritures, rien n’est en trop. On y trouve une manière très douce, simple et percutante de parler des sentiments, et même de la vie en général. J’ai trouvé dans ce roman tout ce que je demande à la littérature ado/young adult : une histoire qui accroche, qui agrippe (je n’ai pas pu poser le livre à partir du moment où je l’ai débuté), et un message simple et percutant sur la vie et les sentiments humains. Je trouve également que les personnages sont extrêmement bien construits, ils ont une parfaite complexité : ce ne sont pas des stéréotypes, ils possèdent des défauts, et je trouve que ce sont justement ces défauts là qui nous rendent les personnages de romans attachants. Je me suis donc énormément attachée à ces deux jeunes, à leur histoire, à leur quête de sens.

Si je devais résumer Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers en peu de mots, je pense que je retiendrais finalement l’idée d’un roman qui nous donne à voir, avec une incroyable (et même troublante) simplicité, l’importance et la complexité des relations humaines, et le rôle qu’elles jouent dans la construction de soi. C’est un roman qui prend aux tripes, qui agrippe le cœur. Sans vraiment partager de points communs avec Aristote ou Dante, je me suis retrouvée dans cette lecture, j’ai vibré avec les personnages, j’ai été en colère après eux parfois, et j’ai pleuré à cause d’eux et de leur beauté. C’est une très jolie lecture, qui engage à prêter attention aux autres, à les aimer entièrement (pour leurs qualités et leurs défauts) et à s’emparer de la vie, « tout simplement ».

capture-d_c3a9cran-2015-04-05-c3a0-17-43-53

Titre : Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers
Nom de l’auteur-e : Benjamin Alire Sáenz
Éditeur : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 368 pages
Prix : 17€90
Date de parution : juin 2015
(clique sur l’image pour accéder au site de l’éditeur, et avoir plus d’infos)
Publicités

3 réflexions sur “Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers – Benjamin Alire Sáenz

  1. Ca fait un petit moment que j’ai envie de lire ce livre. C’est tout bête, mais le titre et la couverture m’ont tout de suite attiré. Ce qui m’a un peu refroidie, c’est justement que ce livre soit portée aux nues par booktube. Je suis quelques booktubeuses que j’aime beaucoup mais comme toi, je place généralement mes attentes de lecture au-dessus des leurs. Mais ta critique m’a grandement rassurée, je pense le lire dès que l’occasion va se présenter. (dès que j’aurais des sous ou que le livre sera dispo en poche, je pense, haha.) 🙂
    J’en profite ici pour glisser un petit mot sur ton blog en général : j’ai lu quelques-unes de tes critiques, et j’aimerais te remercier. Tu proposes des critiques qui sont très personnelles et vraiment touchante parce que c’est ton expérience de lecture que tu met en avant, du coup, il y a une dimension sensible immense qui donne vraiment envie de découvrir les livres que tu présentes. Je disais que je te remerciais parce que depuis la prépa, ça fait donc 3 ans, j’ai complètement décroché de la littérature actuelle, je ne connais quasiment rien et ton blog me permet de découvrir pas mal de choses, c’est vraiment chouette ! 🙂

    J'aime

    1. Pour Aristote et Dante, tu peux y aller les yeux fermés, ce livre est vraiment très très cool. Si jamais tu le lis, tu me diras ce que tu en as pensé ?
      Miih, merci beaucoup pour tes gentils compliments et ton commentaire. Ça a mis des paillettes dans mon coeur. Ça me touche vraiment. Merci mille fois.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s